Nous, c’est qui?

Et si la force et le courage d’aujourd’hui, au fond… c’était la tendresse?

Les griffes plantées dans le sol, Grande Ourse propose une chanson française aussi souriante qu’élégante avec juste ce qu’il faut d’impertinence. Depuis 2015, Juliette et Lionel écrivent et chantent les relations humaines, les situations douces-amères de l’existence et l’engagement poétique. Leurs mélodies s’animent au son d’une guitare, d’un accordéon, de percussions du monde et de deux voix qui se répondent ou se mêlent à l’unisson.

Grande Ourse s’inspire des univers musicaux de Mathieu Boogaerts, Dick Annegarn, Alain Souchon, Sages Comme Des Sauvages et Louis-Jean Cormier.

Ils ont joué en Belgique (de Bruxelles à Liège jusque Chiny) et réalisé une tournée au Québec en 2016 (de Montréal à Québec). Ils préparent un premier EP pour 2017.

GrandeOurse2

Juliette Van Peteghem se forme dès le plus jeune âge à la danse, au théâtre et à la musique. Elle explore le vaste domaine des chants de traditions orales, notamment avec Giovanna Marini et Evelyne Girardon. Elle agrémente sa formation musicale de nombreux stages de danse et de mouvement avec, entre autres, Sidi Larbi Cherkaoui, Akram Khan, et Maria Clara Villa Lobos. Elle a participé à de nombreux projets de théâtre et de danse parmi lesquels : l’adaptation du Théorème de Pasolini (par Christine Leboutte) ; Shouting Fence ; Z.A.P et Demain (Compagnie Lolita Espin Anadon). Entre 2006 et 2014, elle tourne dans le monde entier avec le spectacle Sacred Monsters (Akram Khan et Sylvie Guillem). Elle enregistre et tourne avec The Picture Box Orchestra, projet musical de la violoniste Alies Sluiter (Australie). En 2008, elle participe à la bande originale du film Bi-Mong (Dream) du réalisateur coréen Kim Ki Duk. Depuis 2013, elle est également membre du projet musical D’Aventure. En 2014, elle prend la direction musicale de la chorale « Les Voix des Garennes ». Elle donne également des ateliers d’éveil musical pour les enfants (crèche Gilson à Boitsfort et Craboutchi).

Lionel Detry était guitariste d’Austin Lace de 2003 à 2005, ce qui lui a permis de tourner énormément en Belgique et à l’étranger, notamment lors de deux tournées françaises en première partie de Girls In Hawaii. A partir de 2006, il se consacre à son projet solo Lionel Solveigh et sort son premier album, Home, en 2009 sur le label Humpty Dumpty. Jusque 2011, il tourne partout en Belgique (Botanique, Cirque Royal avec Zita Swoon, Théâtre de Namur avec Peter Von Poehl,…) et fait quelques dates à l’étranger (Grand Mix à Tourcoing avec My Brightest Diamond, Londres, Paris). Il prépare actuellement un deuxième album.